Comment choisir son compresseur selon son usage ?

  • Accueil
  • /
  • Comment choisir son compresseur selon son usage ?
Bricolage
Compresseur d'air ©
Compresseur d'air
Rédigé par Brice Herman Publié le 08 mai 2021 à 20:29 Mis à jour le 08 mai 2021 à 20:53
0 réaction 223 lectures

Comment choisir son compresseur selon son usage ?

Pour gonfler, percer, buriner et faire de la peinture sur diverses surfaces, vous devriez choisir un compresseur qui s’adapte idéalement à vos besoins. Ce guide d’achat vous sera donc utile.

Le compresseur est un dispositif mécanique qui sert à gonfler un pneu, faire de la peinture ou le perçage sur diverses matières. Les besoins peuvent donc différer selon l’usage. Il est judicieux de faire un choix qui correspond idéalement à vos aspirations. Les compresseurs qui existent sur le marché sont destinés à des usages spécifiques et il convient de bien viser la cible dans l’option d’un bon appareil. Pour cela, nous allons vous faire part du fonctionnement ainsi que les conseils et critères essentiels pour sélectionner l'équipement adéquat qu’il vous faut. Le mode de fonctionnement d’un compresseur

Fonctionnement d’un compresseur

Les compresseurs fonctionnent généralement de la même manière bien qu’il existe différentes sortes. Il sert à augmenter la pression et réduire le volume d’un gaz comme l’air. Ils peuvent comprimer de l’air allant jusqu’à 300 bars. Les compresseurs se caractérisent par leur débit en m3/h, leur moteur thermique ou électrique, leur pression de sortie, de compression à membrane ou à piston ainsi que leur nombre d’étages de compression.

Le processus de compression se déroule en deux étapes importantes à savoir : la pressurisation et la dépressurisation.

La pressurisation

Elle consiste en une compression de l’air poussé dans le réservoir qui va rebondir sous forme de molécules les uns sur les autres pour tenter de s’évaporer dans l’atmosphère. L’air stocké génère de l’énergie qui va être libérée pour actionner un dispositif. Si la quantité d’air emmagasiné dans le réservoir est grande plus la pression sera élevée. Ainsi, l’appareil produit une forte poussée prêt à être relâché.

La dépressurisation

La quantité d’air diminue dans le réservoir par relâchement de la pression et les molécules de gaz s’échappent lentement. Le réservoir se vide et l’appareil peut à nouveau compresser de l’air dans sa cuve.

Le fonctionnement d’un compresseur d’air à piston

Un compresseur d’air dispose d’un vilebrequin rattaché à un moteur exerçant une poussée sur la bielle pour faire monter le piston dans le cylindre et comprimer l’air. Cette compression s’échappe par la soupape d’échappement qui s’ouvre. Ensuite, le piston redescend pour entraîner l’aspiration de l’air et sa remontée provoque la compression. Par ce mécanisme, le volume d’air est repoussé dans le réservoir.

De plus, cette machine est munie d’un nanomètre pour mesurer la pression. En considérant le volume nécessaire, cet engin peut fournir une quantité de pression comprise entre 8 à 40 bars voire plus. À noter que la compression peut se faire en un ou plusieurs étages. Il s’agit des compresseurs mono étage ou bi-étages.

Par ailleurs, lorsque la pression maximum est atteinte dans le réservoir, une pièce appelée pressostat éteint le moteur électrique. Ce procédé crée la mise à vide de parties compressées entre la culasse et le clapet retour. Si l’air comprimé est assez utilisé, le pressostat actionne le moteur à nouveau pour refermer la mise à vide et le cycle de compression recommence.

Le compresseur d’air à vis

Le dispositif fonctionne avec des vis en remplacement de pistons. La compression s’effectue lorsque les vis se resserrent. Ainsi la vis hélicoïdale se sert de deux éléments à savoir un rotor mâle et femelle qui pivote l’un vers l’autre. Grâce à cette rotation, l’espace entre les deux vis se rétrécit et comprime l’air. La pression plus ou moins forte dépend de la longueur, le profil de la vis et la forme de l’orifice de refoulement.

Vous pouvez aussi varier la pression entre 10 % et 100 % de puissance nominale. Également appelé compresseur volumétrique, il s’utilise dans l’automobile, aérospatiale, l’électronique, la pétrochimie et plusieurs autres domaines. D’autre part, il est plus silencieux que le compresseur à piston.          

Les critères de choix d’un compresseur selon l’usage approprié

Le choix d’un compresseur doit répondre à des caractéristiques d’emploi bien définies. Pour cela, vous devriez tenir compte des critères du type de compresseur qu’il vous faut. Parmi les appareils qui existent sur le marché, vous saurez trouver une grande satisfaction en optant pour l’une d’entre elles.

Compresseur à usage domestique et petit bricolage

Pour un usage domestique et le bricolage, vous pouvez choisir un compresseur monocylindre. En effet, il est idéal pour un emploi prolongé et convient pour des travaux de petits ou de grande envergure. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour gonfler le pneu de voiture, les jouets de vos enfants et divers objets de taille optimale. De même, les bricoleurs pourront effectuer efficacement des travaux de clouage, agrafage, de peinture, nettoyage à la soufflette et collage.

Pour accomplir des performances adéquates, ses compresseurs sont équipés d’une puissance comprise entres 1,5 ch et 6,5 ch. et le volume de leur cuve entre 25 et 250 litres. À noter que ces compresseurs sont dotés d’un simple piston capable de fournir une pression d’environ 8 bars en 40 min/3 s seulement. Nous vous recommandons de choisir un modèle ayant un réservoir d’une capacité de 50 litres pour une recharge rapide et une autonomie plus conséquente. Pour une mobilité facile, l’appareil doit disposer des roues.

Compresseur à usage occasionnel

Le compresseur portatif est parfait pour un usage occasionnel. Grâce à sa puissance de 1,5 ch pour 8 bars. Il convient pour gonfler une roue de vélo, une piscine ou un ballon. Vous pouvez aussi l’utiliser pour contrôler le pneu de vos voitures et faire de la peinture à l’aide d’une soufflette sur de petite surface. De plus, son fonctionnement ne nécessite pas d’huile ce qui engendre moins de dépense pour l’entretien du moteur.

Au surplus, il est léger ce qui le rend portable et utile à de nombreuses occasions. En cas d’utilisation prolongée de cet engin, il est conseillé de prendre une pause pour éviter les déclenchements répétés du moteur. Enfin, cet outil est livré avec un embout de gonflage et son prix est très attractif au vu de ces nombreux avantages.

Compresseur à usage régulier

L’emploi régulier d’un compresseur nécessite une réserve d’air important et un débit plus conséquent. À ce propos, il faut opter pour un appareil dont le volume de cuve varie entre 100 à 150 litres et un débit de 15 à25 m3. Il vous sera d’une grande utilité pour gonfler, agrafer, faire un nettoyage à la soufflette.

De plus, vous pouvez faire du perçage ou burinage, de la peinture sur diverses surfaces. Nous suggérons d’opter pour les modèles ayant une puissance comprise entre 2 ou 3 ch et si vous bricolez à divers endroits, il faut préférer les machines équipées de roues.

Compresseur à usage professionnel

À l’intention, des professionnels qui désirent faire un usage intense de leur compresseur, il est préférable d’opter pour les appareils ayant une capacité de cuve minimum de 200 litres avec un débit d’air de 40 m3/h. La puissance minimum doit être de 5,5 ch. Ainsi, vous pourriez disposer d’une quantité d’air considérable pour gonfler vos pneus et autres objets gonflables.

Grâce à sa force motrice, vous pouvez également faire des travaux de perçage, burinage et peinture sur diverses surfaces. Pour un débit d’air plus volumineux et confortable, nous vous recommandons de choisir les modèles à étages. Si vous désirez l’utiliser dans votre atelier, il faudra s’orienter vers un compresseur triphasé de 400 V. De plus, un appareil doté de roues est celui qu’il vous faut pour travailler en toute mobilité.

Les conseils essentiels pour choisir son compresseur

A priori, il faut définir vos besoins et savoir en quoi l’utilisation d’un compresseur vous sera utile. En effet, vous devriez prendre en compte les différents types ou groupes de compresseurs, les caractéristiques qui vous permettront de faire le bon choix.

Le type de compresseur

Il existe prioritairement trois types de compresseurs qui sont : le compresseur bicylindre, le compresseur monocylindre et le compresseur portatif. Il est donc primordial de les connaître afin de faire un choix judicieux. Une telle précaution pourrait à l’avance vous éviter un mauvais achat afin d’économiser votre argent.

Le compresseur monocylindre

Conçu pour un usage intensif, cet appareil supporte les travaux de longue durée. Sa puissance qui varie entre 1,5 ch à 6,5 ch et son volume de cuve situé dans l’intervalle de 25 à 250 litres lui permet d’accomplir des performances impressionnantes. Ce sont des compresseurs à piston capables de délivrer jusqu’à 40 m3/h pour une pression approximative de 8 bars. Il est fixé sur un châssis ou un support mural et s’accompagne de roues intégrées pour faciliter sa mobilité.

Le compresseur bicylindre

C’est le compresseur qu’il vous faut, si vous êtes un professionnel qui exécute des travaux en atelier ou sur un chantier. Ainsi cette machine dotée d’une grande puissance est idéalement adaptée pour la compression d’air. Grâce à la force de plusieurs cylindres actionnés par un moteur, il est en mesure de fournir un débit d’air supérieur à 40 m3/h pouvant atteindre une pression de 13 bars. Par ailleurs, c’est un dispositif parfait pour les ateliers de peinture, carrosseries, de mécanique et les bricoleurs experts. Pour faciliter votre mobilité dans le travail, ils sont également équipés des pneus.

Le compresseur portatif

Les utilisateurs se penchent très souvent sur ce compresseur parce qu’il est facile à transporter, maniable et convenable à un usage domestique. De taille réduite et légère, ce modèle s’adapte à de petits travaux tels que le nettoyage à la soufflette, le gonflage des pneus, pour percer et agrafer des objets de plusieurs sortes. Tout ceci est rendu possible par sa puissance maximale qui est de 1,5 ch et débit d’air d’environ 8 m3/h.

De plus, la plupart des compresseurs portatifs ont une capacité de cuve inférieure à 20 litres et fonctionnent en 230 V pour une utilisation mobile. Elle peut aussi s’alimenter sur une batterie 12 V avec une prise type allume-cigare. À noter qu’il existe des modèles portatifs qui sont sans cuves et pèsent au moins 4 kg.

Les modèles de groupes compresseurs

Il existe différentes sortes de groupes à compression. Ainsi, nous pouvons citer le groupe en aluminium, en fonte et le groupe sans huile.

Le groupe en aluminium

L’aluminium est reconnu pour sa propriété à vite se réchauffer, mais aussi à se refroidir rapidement. À ce titre, ce compresseur fabriqué avec des matériaux légers en aluminium offre d’excellentes qualités de refroidissement. Il vous sera très utile, si vous deviez travailler dans des espaces restreints. C’est un équipement approprié au bricolage qui dispose de capacité moyenne. Toutefois, il est déconseillé pour un usage intensif ou professionnel.

Le groupe en fonte

Impressionne par sa capacité à se refroidir plus vite que l’aluminium. Il dispose donc d’un échange thermique le plus optimal, ce qui rallonge sa durabilité. C’est une machine qui génère le débit d’air nécessaire pour travailler en toute aisance. Les bricoleurs trouveront une grande satisfaction en utilisant ce groupe en fonte.

Le groupe sans huile

Contrairement au compresseur classique, ce modèle sans huile est composé d’une tête de compression revêtue de téflon naturellement lubrifié. Il permet donc de faire tourner le ou les cylindres de compression. Vous pouvez l’utiliser de façon occasionnelle au vu de ses multiples performances. De plus, il nécessite moins d’entretien et ne libère que de l’air pur dans l’atmosphère. C’est un compresseur très pratique pour de petits travaux de bricolage. Cependant, il est déconseillé pour un usage de grande ampleur. À noter également qu’il est peu bruyant et son prix élevé.

Le groupe silencieux

La sonorité d’un compresseur dépend de la puissance de son moteur. Pour les travaux d’envergure, le niveau de bruit peut atteindre les 80 décibels. Pour vous assurer un confort hors du commun, les fabricants proposent des compresseurs silencieux. Ainsi ses appareils dotés de haute technologie permettent de réduire les émissions sonores de moitié par rapport à un compresseur classique.

En effet, ils sont équipés d’une cuve avec système de renfort qui dissimule une partie du bruit. Généralement, il s’adapte à tous types de travaux et vous sera très utile. Un compresseur est qualifié de « silencieux » lorsque son niveau de décibel est compris entre 40 à 42.

Le choix d’un compresseur silencieux est capital, car cela protège votre tympan et vous garantit une aisance au travail. Il est même recommandé d’utiliser un casque anti-bruit ou des bouchons d’oreille si le niveau de sonorité est persistant et vous dérange. Cependant, il faut reconnaître que les compresseurs silencieux coûtent plus cher que les modèles classiques.

Le débit d’air d’un compresseur

Le débit d’air est en corrélation avec le volume de cuve et la puissance exercée par l’engin. Si vos activités sont très nombreuses et diversifiées, il vous faut une quantité d’air plus élevée. Pour connaître le débit qu’il vous faut, il vous suffit de multiplier la consommation en air (l/mm ou m3/h) de tous vos équipements pneumatiques x 1,5 ch.

Pour un usage intensif, nous vous suggérons un compresseur avec un débit d’air d’au moins 300 litres. Au surplus, lorsqu’il s’agit d’une utilisation occasionnelle un appareil doté d’une pression d’air compris entre 150 et 200 litres devrait suffire.

De manière plus précise, si souhaiter accomplir des travaux de décoration ou d’entretien, un compresseur sans cuve ou avec 10 litres de volume est suffisant. Pour des travaux de gonflage, agrafage, et peinture de petites surfaces, il faudra opter pour une cuve ayant un volume de 50 litres. Par ailleurs, s’il s’agit des travaux de soufflages, pulvérisation et perçage, un modèle de cuve avec un volume de 100 litres est l’idéal.

À noter que les 150 litres du volume de cuve sont parfaits pour effectuer de la peinture sur de grandes surfaces, ponçage, sablage et l’utilisation de clés à chocs. Enfin, pour les professionnels et les gros travaux, il est convenable d’opter pour celle qui dispose d’un volume de 200 litres

Le moteur

Vous avez le choix entre un moteur thermique et électrique. Pour un usage intensif ou professionnel, ce type de compresseur est capable de fournir une compression pneumatique et d’air constant. Il peut être transporté facilement et favoriser vos déplacements au travail. Surtout, ce modèle impressionne par sa polyvalence à fonctionner avec l’essence et électricité. Grâce à la puissance de son moteur situé entre 5,5 CV à 8 CV, vous pouvez atteindre un niveau de pression optimale.

De même, vous avez la possibilité de moduler la pression d’air à votre convenance. Si le niveau de pression voulue est atteint, l’appareil ralentit. Retenez que pour alimenter une cuve en fonte d’un compresseur thermique, il faut la remplir d’essence.

Quant au moteur thermique, il est très écologique, car il ne pollue pas l’atmosphère. Pour son fonctionnement, l’air est emmagasiné dans la cuve de l’appareil et le moteur fait tourner le cylindre qui comprime l’air. Si la pression d’air préréglée est atteinte, l’appareil s’arrête automatiquement pour économiser de l’énergie.

C’est la machine qui vous accompagne dans vos petits travaux de bricolages. Ainsi, vous pouvez gonfler vos objets pneumatiques et les jouets de vos enfants. Il peut aussi vous servir à faire de la peinture, le sablage et pour faire fonctionner un marteau piqueur. De plus, il est maniable et son usage nécessite un branchement sur une prise adaptée.

La tension

Il existe deux niveaux de tensions selon le support électrique. À ce propos, pour un branchement sur l’allume-cigare de votre voiture, il y a des compresseurs de 12 V. S’il s’agit d’un compresseur de grande capacité, une prise secteur de 230 V est indispensable. Vous devriez tenir compte du besoin pour choisir le voltage de l’appareil qu’il vous faut.

L’ergonomie

Le confort procuré par votre appareil dépend des critères de choix qui le déterminent. Ainsi, vous devriez tenir compte du poids, la dimension, le niveau de sonorité et la portabilité de votre compresseur. En considérant ces différents facteurs, vous aurez un outil ergonomique et pratique.

Le prix

Les prix varient en fonction de la qualité et se trouvent généralement entre 40 à 500 euros. Pour un emploi occasionnel et domestique, vous pouvez acquérir un compresseur de bonne qualité à 40 euros. Si vous êtes en quête de compresseur pour des besoins plus grands, il faudra réserver un budget d’une centaine d’Euros. Les machines haut de gamme destinées aux professionnels coûtent cher en raison de leur forte puissance.

Ces guides d'achat Bricolage peuvent vous intéresser

Perforateur burineur Makita DHR264RM2
26 juillet 2021
Un perforateur burineur propose une force de frappe plus puissante qu’une perceuse. Il permet ainsi de travailler sur des matériaux durs comme du béton.
Perforateur burineur Makita DHR264RM2
25 juillet 2021
Pour bien choisir son perforateur burineur, il faudra donc prendre en compte les travaux auxquels ils seront destinés.
Perforateur burineur Makita DHR264RM2
24 juillet 2021
Que vous soyez un bricoleur amateur ou un professionnel, le perforateur-burineur est un appareil indispensable qui vous permettra de perfore
Nettoyeur haute pression Kärcher 1.150-931.0
22 juillet 2021
Avec la pluralité des nettoyeurs sur le marché, il est important de se référer aux conseils pratiques des experts pour opérer un bon choix. Ainsi, il existe plusieurs critères qui sont à considérer.
Perceuse visseuse Brushless Dewalt DCD790D2
21 juillet 2021
Le marché propose un large choix de perceuses. Ce guide d’achat permet de s’y retrouver. Il a été établi au terme de nombreuses heures de tests.
Visseuse à percussion Makita TD0101F
20 juillet 2021
Les visseuses à choc sont des appareils très efficaces pour le vissage des matériaux en bois ou en métal. Plusieurs bricoleurs et professionnels les utilisent de différentes manières.

Actualités Bricolage sur le même thème

Pompe 2700 FARBMAX
Bricolage27 juillet 2021223
La station de peinture FARBMAX 2700 est un appareil robuste et performant disposant de multiples accessoires...
Scie sabre sans fil 80133670 DEXTER POWER
Bricolage27 juillet 2021152
La scie sabre sans fil DEXTER POWER est une machine puissante permettant de couper des bois, métaux, plastiques…
Ponceuse delta 18 V 80133669 DEXTER POWER
Bricolage27 juillet 2021274
La ponceuse Delta Dexter Power 18 V 80133669 est un appareil polyvalent permettant de bien poncer toutes sortes de...
Perceuse à percussion KR1102K 1110 W de Black & Decker
Bricolage26 juillet 2021152
La perceuse à percussion KR1102K 1110 W de Black & Decker est un appareil puissant de propriété...
Bricoleuses les plus sexy du web
Bricolage26 juillet 202191
La nouvelle tendance des « femmes bricoleuses » les plus sexy du web est une réalité qui ne laisse personne indifférent...
Scie à ruban 355 mm - SRU 355 LEMAN
Bricolage26 juillet 2021345
La scie à ruban, 355 mm - SRU 355 de la maque Leman est un joyau qui sert à réaliser des coupes sur des...